Du standard à la personnalisation des machines

L'art de conditionner
Découvrez l'article d'Emballages Magazine consacré à STOPPIL

Comment procédez-vous pour adapter vos machines à la diversité des liquides que vous devez conditionner ?

Notre entreprise fabrique des remplisseuses linéaires multiformats avec dosage par débitmètre, qui conditionnent des produits dans des contenants allant de 50 ml à 5 litres pour les machines standard, avec des cadences moyennes de 1500 à 4000 bouteilles par heure. C'est une technologie d'une grande souplesse, qui permet de couvrir de très nombreuses applications dans les secteurs de la chimie, de la cosmétique, de la pharmacie ou de l'alimentaire. Leur conception de base, avec un circuit contact produit en Inox 316L, assure donc le traitement de tout type de produit, qu'il s'agisse d'un détergent, d'un cosmétique ou d'une sauce. En revanche, il est nécessaire de personnaliser la partie du circuit au niveau du contact produit, en adaptant les joints et les tuyauteries selon la nature du liquide. Nous pouvons être amenés à utiliser de la tuyauterie sertie, pour éviter la rétention de produit ou les zones mal nettoyées. En fonction des demandes des clients, le sur-mesure est parfois indispensable. Pour une enseigne de bricolage, Stoppil a conçu une machine capable de conditionner automatiquement des testeurs de peinture en 20, 30 et 50 ml. Outre la maîtrise du dosage, il a fallu, pour des questions d'efficacité de nettoyage, créer des cuves employées dans le secteur pharmaceutique, sur lesquelles la peinture attache le moins possible. La production doit pouvoir passer facilement d'un coloris de peinture à un autre. Certains cahiers des charges sont très spécifiques.

Jusqu'où êtes-vous allés en termes de personnalisation ?

Un fabricant de produits cosmétiques bio nous a demandé de concevoir une remplisseuse sous flux laminaire, c'est-à-dire avec les mêmes exigences qu'un laboratoire pharmaceutique ! Pour un acteur important de ce secteur justement, nous avons développé une machine de remplissage utilisant des pompes péristaltiques qui ont l'avantage d'avoir des circuits produits à usage unique, si besoin. En l'équipant de moteurs brushless, nous avons réussi à mécaniser un process très complexe pour la fabrication de vaccins. En termes d'innovation, nous nous adaptons au fur et à mesure des demandes des clients. Un grand donneur d'ordres a lancé un appel d'offre es pour l'élaboration d'une remplisseuse linéaire tout automatique avec des cadences à 10 000 flacons par heure pour des séries de production de quatre à cinq heures et sans avoir à changer les outillages... Ce sont à chaque fois des challenges.

Comment les demandes du marché évoluent-elles ?

Nous assistons à un retour des petites et moyennes cadences, entre 1 000 et 4 000 bouteilles par heure. Les entreprises qui montent en qualité veulent de plus en plus de traçabilité dans les matériaux utilisés ainsi que des machines faciles à piloter, avec des aides au réglage pour assister au mieux les opérateurs. Les outillages doivent être rapides à mettre en place, sans outils, et les réglages automatiques, si possible. La demande pour du nettoyage automatique s'accentue. La connectivité des machines, pour accéder aux remontées d'information, est également devenue une priorité.

 

Pour des secteurs comme la pharmacie ou la cosmétique, qui demandent un niveau d'hygiène irréprochable, Stoppil a conçu la EC6060P : équipée de deux à douze têtes de mesure du volume par débitmètre sous flux laminaire et d'enfûteurs plongeants, cette remplisseuse linéaire permet le conditionnement de produits moussants à partir de 5 ml.

 remplisseuse plongeante corrosif

L'actualité en images

{gallery}actualites/exemple{/gallery}

Notre présence sur les salons

Salon All4Pack 2022

Salon All4Pack 2022

Nous serons présents à All4Pack du 21 au 24 novembre 2022.

Interpack 2023

Interpack 2023

Retrouvez-nous pour l'évènement mondial en Allemagne du 4 au 10 mai 2023.

Hall 13 stand A70